La motivation et l'entrepreneuriat

Un doux amalgame des meilleures citations et réflexions des grands penseurs de notre époque sur le sujet.

Le lundi matin, il y a plus d'ambulances dans les grands centres des affaires. La plupart des gens ne réalisent pas que la majorité des premières crises cardiaques sévères se produisent le lundi matin entre 8h et 9h am. Les gens se préparent à aller travailler dans un emploi qu'il n'aime pas, des emplois qui les rendent malades. Lorsque tu ne travailles pas à atteindre tes objectifs personnels ou tes passions, tu es en train de littéralement commettre un suicide spirituel.

Que veux-tu? Poinçonner8 ou 9h par jour de tes plus belles années de vie dans un travail dans lequel tu n'as aucune connexion émotive, dans un travail qui ne sert pas l'univers ou le monde d'aucune manière et répéter ça encore et encore. Où est la motivation; où est la flamme? Certains diront la paie. Les études sur la motivation au travail ont démontré que la durée moyenne de la hausse du bonheur lors de l'achat d'un nouvel utilitaire sport ou d'une piscine creusée est de deux semaines. Ça en vaut la peine? Quels facteurs font que ça en vaut la peine pour toi? Es-tu fier de ce que tu fais? Es-tu fier de ce qui en ressort? Sinon, change. Travaille dans tes passions et tu ne travailleras pas une seule journée de ta vie. Si tu travailles dans ce que tu aimes, l'argent ne sera plus un problème. Le travail d'un passionné aura toujours plus de valeur sur le marché et les passionnés finiront toujours par avoir du succès.

"La plupart des gens ne connaissent pas Samuel Pierpont Langley. Et au tout début du vingtième siècle, la course au vol habité motorisé ressemblait à la course à l'internet d'aujourd'hui. Tout le monde essayait. Et Samuel Pierpont Langley possédait ce que nous supposions être la recette du succès. Je veux dire, même aujourd'hui, en demandant aux gens : "Pourquoi votre produit ou votre entreprise a été un échec ?" Les réponses sont toujours une combinaison de trois choses identiques : un manque de capital, les mauvaises personnes, un marché en mauvaise forme. C'est toujours les trois mêmes choses, alors penchons-nous là-dessus. Samuel Pierpont Langley a reçu 50 000 dollars par le département de la guerre pour découvrir cette machine volante. L'argent n'était pas un problème. Il avait une chaire à Harvard et travaillait à l'observatoire d'astrophysique Smithsonian et était très bien introduit. Il connaissait tous les grands esprits de l'époque. Il a engagé les personnes les plus intelligentes que l'argent pouvait lui trouver. De plus,  l'état du marché était fantastique. Le New York Times le suivait tout au long de l'année. Et tout le monde soutenait Langley. Alors pourquoi n'avez vous jamais entendu parler de Samuel Pierpont Langley ?

A quelques centaines de kilomètres de là, à Dayton dans l'Ohio,  Orville et Wilbur Wright n’avaient rien de ce que l'on considère comme la recette du succès. Ils n'avaient pas d'argent. Ils ont financé leur rêve avec la recette de leur magasin de vélos. Personne au sein de l'équipe des frères Wright n'avait été à l'université, pas même Orville ou Wilbur. Et le New York Times ne les suivait nulle part. La différence était qu'Orville et Wilbur étaient inspirés par une cause, un but, une croyance. Ils croyaient que s'ils pouvaient découvrir une machine volante, ils changeraient le cours du monde. Samuel Pierpont Langley était différent. Il voulait être riche, et il voulait être célèbre. Il courait après le résultat. Il courait après les richesses. Et voilà, voyez ce qui s'est passé. Ceux qui croyaient au rêve des frères Wright travaillaient avec eux avec sang, sueur et larmes. Les autres travaillaient seulement pour leur salaire. Et ils racontaient des histoires sur comment les Wright Brothers, quand ils allaient faire les courses, prenaient toujours 5 jeux de pièces, car c'est le nombre de fois qu'ils se « crashaient » avant d'aller dîner.

Puis, finalement, le 17 décembre 1903, les frères Wright ont pris leur envol, et personne n'était là pour en être témoin. Nous l'avons découvert quelques jours plus tard. Une preuve supplémentaire que la motivation de Langley n'était pas la bonne : le jour de l'envol des frères Wright, il a démissionné. Il aurait pu dire : "C'est une super découverte les mecs, et je vais essayer d'améliorer votre technologie", mais il ne l'a pas fait. Il n'a pas été premier, il n'est pas devenu riche, il n'est pas devenu célèbre, alors il a démissionné.

Ce que les gens achètent, ce n'est pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites. Et si vous parlez de vos convictions, vous attirerez ceux qui croient en ce que vous croyez."

 

Georges Washington Carver a dit: Start where you are, with what you have. Made something of it and never be satisfied.

Une dame m'a raconté l'histoire d'un homme qui a été capturé de l'autre coté des lignes ennemies et qui a été condamné à mort. Cependant, le capitaine a été le voir et lui a dit: Demain matin à 6h am, tu peux faire face au peloton d'exécution ou tu peux franchir cette porte juste ici. Et l'homme répondit: Qu'est-ce qu'il y a de l'autre côté? Le capitaine répondit: Personne ne sait; tout ce que je peux te dire, c'est qu'il y a des horreurs inconnues. L'homme réfléchit et le matin suivant, il fit face au peloton d'exécution. Une fois la fumée dissipée, le secrétaire du capitaine demanda: Qu'est ce qu'il y a l'autre coté cette porte? Il répondit: la liberté.

Dans la vie, à différent stade, on peut avoir peur de ne pas avoir ce qu'il faut: pas assez intelligent, pas assez joli, pas assez fort, pas assez riche, pas assez drôle. Tu ressens peut-être ça en ce moment, mais tout le monde a ce sentiment. Qu'est-ce qu'il y a dans ta vie que tu veux améliorer? Ta santé va bien; comment va ta carrière? Ta carrière va bien; comment vont tes relations, tes amis, ta relation amoureuse ou le coté spirituel de ta vie? Suivre une formation ne changera pas ta vie, car la majorité des changements à faire apparaitront comme une montagne infranchissable et tu abandonneras simplement. Les changements sont faciles à trouver, mais c'est ta vision qui les rend inaccessible et tu abandonnes. Peux-tu passer du temps à essayer de devenir celui que tu veux être? Tu dois entrer en contact avec des gens qui ont du succès dans ton domaine. Tu dois passer du temps avec eux, quitte à travailler gratuitement afin d'entrer dans l'environnement et t'y imprégner. Tu te mettras à respirer comme eux; tu te mettras à penser comme eux et tu commenceras à voir les opportunités.

Évalue où tu es. Regarde-toi et questionne-toi. Comment t'es-tu rendu là; qu'est-ce qui t’a mené à ce point dans ta vie? Qu'est ce que tu en as appris? As-tu seulement retenu quelque chose ou reproduis-tu toujours les mêmes erreurs, sans arrêt? Einstein a dit: "La folie consiste à refaire les mêmes choses de la même manière et à attendre des résultats différents."

Ne laisse pas cette année être la même que la dernière. Si l'an dernier était fantastique, alors ne la laisse pas être comme ça à nouveau; relève la barre. Si tu ne progresses pas, tu ne seras pas heureux. C'est cela qui nous rend heureux : la progression. Ce n'est pas important où tu es rendu, mais plutôt qui tu es devenu et ce que tu es capable de redonner. C'est ce qui te décrit: devenir meilleur.

L'important est de rester en mouvement. C'est comme un gros paquebot : une fois lancé, il est impossible à arrêter. Mais s’il s'immobilise, l'énergie pour le remettre en marche sera considérable, car il fait face à une très forte résistance due à son poids. C'est l'inertie. Si tu veux avancer, il faut libérer ton esprit de tout ce poids qui te garde immobile. Il y a des gens qui vont tenter de te stopper. Il y a des choses qui vont t'arriver, mais il faut les laisser de côté si tu veux avancer et grandir. Alors, tu pourras aller de l'avant avec ta vie. Ce qu'il t'est arrivé n'est pas important, mais c'est plutôt ce que tu vas en faire qui importe. Si quelque chose te garde immobile et te place dans une situation difficile, essaie une action majeure et si ça ne marche pas, essaie quelque chose d'autre. Change, essaie, évolue. La progression, c'est le bonheur. Ce n'est pas obligé d'être parfait; si ça ne marche pas, change d'approche. Trop souvent les gens ne se lancent pas en affaires car ils ont peur de ne pas bien le faire, de ne pas le faire parfaitement. C'est comme pour la remise en forme. Tu n'as pas besoin de l'entraineur parfait; sors dehors et bouge. Mets tes souliers et mets-toi en mouvement; crée un momentum.

Prends l'entière responsabilité de ta vie. Accepte où tu es et prends la responsabilité de te rendre où tu veux être. On a deux choix dans la vie : on peut accepter les choses comme elles sont ou prendre la responsabilité de les changer. La plupart des gens veulent se dissocier et ne veulent pas prendre la responsabilité. Tout ce qu'ils font, c’est parler du problème. Toutes les fois que vous les rencontrez, ils vous racontentleur histoire en boucle. Tu dois prendre la responsabilité de ta vie: je me suis rendu ici, je peux me sortir d'ici, et je vais le faire. Je ne serai pas volontairement une victime. Ce ne sera pas parfait du premier coup, mais avec la pratique, tu deviendras meilleur et encore meilleur. Même rendu à ce stade, il y aura toujours quelque chose qui te frappera dans l'angle mort que tu n'auras pas anticipé. Tu seras peut-être dans les câbles, mais tu ne seras pas au tapis. Ce que j'essaie de dire, c'est que tu peux vivre tes rêves, tu peux accomplir plus, tu peux être une meilleure personne, tu peux être entrepreneur. Il est important que tu sois avec des gens qui te supportent et que tu sois aussi là pour eux. Tu dois avoir la vision et ne jamais abandonner. Tu dois être créatif et toujours revenir, encore et encore. Tu dois prendre la responsabilité de rendre ça possible. Ça doit être difficile; facile n'est pas une option, car facile c'est souvent abandonner. Et même si tu te fais envoyer au tapis, tu dois te dire: ce n'est pas fini tant que je n'ai pas gagné!

Accepte ton passé, mais fait de ton futur les meilleurs moments de ta vie.

"Le combat le plus intense qu'un humain doit livrer est entre la personne qu'il est et la personne qu'il est capable de devenir" Coach Jae

Le temps est venu, TU ES un entrepreneur dès cette seconde! Par quoi commences-tu?